Fonds FI 023 - Archives de Charles Terlinden

Zone d'identification

Cote

BE A4006 FI 023

Titre

Archives de Charles Terlinden

Date(s)

Niveau de description

Fonds

Étendue matérielle et support

19 art. (1,3 m.l.)

Zone du contexte

Nom du producteur

(1878-1972)

Notice biographique

Charles Terlinden est né à Schaerbeek le 6 juillet 1878. Il meurt à Bruxelles le 23 janvier 1972.
Il est docteur en droit (1900), en sciences morales et historiques (1904) et en sciences politiques et sociales (1906) de l’Université catholique de Louvain.
Nommé à l’École des sciences politiques et sociales de l’Université catholique de Louvain en 1907 et à l’École des sciences commerciales et consulaires en 1910, il devient professeur extraordinaire à la Faculté de droit (1911), puis professeur ordinaire à la Faculté de philosophie et lettres (1918) où il occupe la chaire d’histoire moderne et contemporaine jusqu’à sa retraite en 1950. Il enseigne aussi l’ancien droit de la Belgique, l’histoire parlementaire belge, l’évolution politique des grands états européens et la législation consulaire...
Durant la Grande Guerre, Charles Terlinden, lieutenant de la garde civique, parti-cipe à la bataille de Melle puis à la retraite sur l’Yser. En 1919, il est attaché, comme conseiller, à la délégation belge de la Conférence de paix de Paris où il s’investit dans la Commission économique. Parallèlement, il fait œuvre d’historien en publiant des ouvrages essentiellement d’histoire politique et militaire . On le retrouve notamment comme collaborateur régulier de la Revue générale et de la Revue catholique des idées et des faits.
Il est membre de nombreuses associations et commissions scientifiques où il exerce divers mandats : il est président de l’Institut historique belge de Rome, de la Commission royale d’histoire, du Conseil héraldique, de la Commission de Peinture ancienne aux Musées royaux des Beaux-Arts et président d’honneur de l’Académie royale d’Archéologie de Belgique ; secrétaire perpétuel de la Société d’économie sociale ; secrétaire général de la Concentration de la Propagande anti-communiste (COPAC) et administrateur de l’Academia belgica (1939). Il est aussi membre de la Commission royale pour la publication des anciennes lois et ordonnances, de la Société royale de numismatique de Belgique, de la Société des études historiques de Paris, de l’Académie diplomatique internationale de Paris, de l’Academia de la Historia de Madrid, de l’Institut grand-ducal luxembourgeois...
Le vicomte Charles Terlinden est aussi titulaire de nombreuses distinctions aca-démiques et honorifiques.

Histoire archivistique

Ancien P 36. Les papiers contenus dans ce fonds ont été donnés par le vicomte Charles Terlinden sans doute vers 1957. Dans une lettre du 1er octobre 1957, adressée au recteur Honoré Van Waeyenbergh, il signale que son « déménagement provoque un remaniement de ma bibliothèque dont profitera l’Université. À un lot important de livres, de périodiques et de brochures, je joins mes notes de cours, un manuscrit inédit d’une histoire de Belgique que j’avais composée pendant la guerre de 1914-1918 et divers documents relatifs à mes activités (conférence de la paix 1919, etc). Mon souvenir personnel restera attaché à ce don ». Ce fonds est relativement disparate et incomplet, ce qui s’explique probablement en partie par le fait de l’incendie, en septembre 1914, du « château familial de Schiplaken, lors de la première sortie d’Anvers » (lettre de Charles Terlinden au conservateur de la section Archives et Manuscrits de la Bibliothèque de l’Université de Louvain, Albert d’Haenens, en octobre 1965).

Modalités d'entrée

Donation.

Zone du contenu et de la structure

Portée et contenu

Outre le journal de voyage de l’amiral Paul Crombet, qui a été partiellement édité par Charles Terlinden, le fonds contient deux dossiers importants concernant la Conférence de paix de Paris de 1919 et la question du statut juridique de l’Escaut. Des documents concernent la Concentration de la Propagande anti-communiste et le Conseil héraldique, des circulaires et rapports du Ministère des affaires étrangères et un projet de loi sur la responsabilité de la puissance publique. On y retrouve aussi quelques manuscrits et des recherches historiques de Charles Ter-linden. Enfin, nous pouvons y consulter le journal de guerre (1914-1918) de ce dernier.
Ce fonds paraît particulièrement intéressant pour trois raisons. Premièrement, il offre un témoignage d’un historien investi dans la Première Guerre mondiale. Deuxièmement, il éclaire la participation belge à la Conférence de paix de Paris de 1919. Troisièmement, il permet d’étudier l’élaboration des travaux d’un historien à l’Université catholique de Louvain.

Évaluation, extraction, élimination et calendrier de conservation

Les cours dispensés à l'Université catholique de Louvain ont été extraits pour intégrer la collection des cours :

  • C II 135 : Ancien droit de la Belgique
  • C II 138 : Évolution politique de l’Allemagne
  • C II 143 : Évolution politique de l’Angleterre depuis la première Réforme
  • C II 136 : Évolution politique de la France sous la 3e République
  • C II 134 : Évolution politique des États-Unis
  • C II 144 : Histoire contemporaine
  • C II 137 : Histoire diplomatique
  • C II 139 : Histoire économique de la Belgique
  • C II 133 : Histoire moderne
  • C II 141 : Histoire parlementaire de la Belgique, I. 1831-1884
  • C II 142 : Histoire parlementaire de la Belgique, II. 1884-193...
  • C II 140 : Politique commerciale et législation douanière
  • C II 131 : Rôle commercial des colonies
  • C II 132 : Notes pour le cours Histoire des colonies

Accroissements

Mode de classement

Zone des conditions d'accès et d'utilisation

Conditions d’accès

Le fonds est librement consultable dans les conditions fixées par le règlement des visiteurs en vigueur aux Archives de l'Université.

Conditions de reproduction

La reproduction (photocopies ou saisies numériques) des archives est autorisée uniquement dans le cadre d’un usage privé ou scientifique avec l’accord de l’archiviste et dans le respect des règles et tarifs en vigueur aux Archives de l’Université. La reproduction est réalisée de manière « fragmentaire », en toute innocuité pour le document et dans le respect de la législation en matière de droit d’auteurs. Une copie de ces prises de vue doit être déposée aux Archives.

Langue des documents

Écriture des documents

Notes sur la langue et l'écriture

Caractéristiques matérielle et contraintes techniques

Instruments de recherche

Générer l'instrument de recherche

Zone des sources complémentaires

Existence et lieu de conservation des originaux

Existence et lieu de conservation des copies

Unités de description associées

Descriptions associées

Zone des notes

Identifiant(s) alternatif(s)

Points d'accès

Points d'accès - Lieux

Points d'accès - Genre

Zone du contrôle de la description

Identifiant de la description

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Les descriptions archivistiques sont conformes à la seconde édition de la "Norme générale et internationale de description archivistique" (ISAD-G, 1999). Ces descriptions archivistiques ont été encodées en XML EAD et respectent également les normes de catalogage suivantes : RDA-FR, AFNOR NF Z 44-060, AFNOR NF Z 44-061 et AFNOR NF Z 44-081.

Statut

Final

Niveau de détail

Moyen

Dates de production, de révision, de suppression

Les descriptions archivistiques du fonds et des niveaux inférieurs ont été rédigées en 2008 et 2010 par l'étudiant en archivistique Romain Lantmeters et l'archiviste Françoise Mirguet. Celles-ci ont été encodées en XML EAD par les étudiants en archivistique Didier Putman et Louis Rigotti en décembre 2018, sous la supervision de l'archiviste Caroline Derauw.

Langue(s)

  • français

Écriture(s)

Sources

Note de l'archiviste

Romain Lantmeters et Françoise Mirguet

Zone des entrées