Fonds FI 001 - Archives de Maurice Alliaume

Zone d'identification

Cote

BE A4006 FI 001

Titre

Archives de Maurice Alliaume

Date(s)

  • 1901-1931 (Production)

Niveau de description

Fonds

Étendue matérielle et support

106 art. (0,80 m.l.)

Zone du contexte

Nom du producteur

(1882-1931)

Notice biographique

Maurice Alliaume est né à La Louvière le 28 juin 1882. Il décède en pleine activité le 24 octobre 1931 à Louvain.
Après ses humanités au collège Saint-Pierre à Louvain, il s’inscrit au cours des Écoles spéciales de l’UCL. Il en sort en 1904 avec le diplôme d’ingénieur civil des mines. Deux ans plus tard, il acquiert le grade de docteur en sciences physiques et mathématiques. Son mémoire sur « La théorie de la propagation des ondes liquides dans les tuyaux élastiques » lui vaut une bourse de voyage qui lui permet de travailler pendant deux ans à Paris, sous la direction du professeur Boussinesq à des questions d’hydrodynamique. À son retour, il décide de se consacrer à l’enseignement : il débute dans l’enseignement moyen au collège communal de Dinant, comme professeur de mathématique, ceci pendant deux mois.
Au début de 1907, il est professeur de mathématique et d’astronomie à bord du navire école stationnaire « Comte de Smet de Nayer ».
En 1913, il est nommé chargé de cours à l’UCL et suppléant de Ernest Goedseels, pour l’astronomie, la géodésie, la géographie mathématique, la topographie, le calcul des probabilités et la théorie des erreurs d’observations y compris la théorie des moindres carrés ainsi que la géométrie descriptive appliquée.
En 1919, il devient titulaire de ces cours et suppléant de Ernest Pasquier pour le cours de mécanique céleste (il en devient titulaire en 1925).
En 1920, il échange les leçons de géométrie descriptive appliquée contre celles de géométrie analytique.
Pédagogue réputé, Maurice Alliaume fait aussi partie du corps professoral de l’École supérieure des jeunes filles de la rue d’Arlon à Bruxelles, où il enseignait les phénomènes physiques et chimiques en 1ère année et l’astronomie en 2e année.
Maurice Alliaume était membre de l’Union astronomique internationale, vice-président du Comité belge d’astronomie, président de la Société scientifique de Bruxelles et vice-président de la Société mathématique de Belgique.
Les publications de Maurice Alliaume furent nombreuses : le bilan de son activité scientifique s’élève à treize ouvrages, nonante mémoires et articles et plus de cent notes bibliographiques consacrées à d’importantes publications.
Ses propres publications ont trait à la mécanique appliquée, la géométrie, le calcul des probabilités, la topographie et l’histoire des sciences.
Il publia dans les Annales de l’UCL, dans la Revue des questions scientifiques, qu’il enrichit dès 1921 d’une chronique annuelle d’astronomie (il collaborait également au bulletin bibliographique de cette même revue), dans les Mémoires de l’Académie royale de Belgique, dans les Annales de la Société scientifique de Bruxelles et dans de nombreuses autres publications belges et étrangères.

Histoire archivistique

Le versement du fonds a été effectué à la Bibliothèque de l’Université entre 1954 et 1963, à la section Archives et Manuscrits, sous la cote P 35. Il est conservé aux Archives de l'UCL depuis 1982.
Le tri et le classement (manuscrits de cours et de publications, tirés à part) ont été opérés sans doute par le producteur. Les documents ont probablement été conservés dans son bureau après sa mort.
Le fonds a fait l'objet d'un exercice dans le cadre du cours d'Archivéconomie dans le courant de l'année académique 1985-1986.

Modalités d'entrée

c. 1954-1963 : don des Archives à la section Archives et Manuscrits de la Bibliothèque de l'Université.
1982 : conservées aux Archives de l'Université

Zone du contenu et de la structure

Portée et contenu

Le fonds concerne essentiellement les travaux scientifiques et académiques de Maurice Alliaume.

Évaluation, extraction, élimination et calendrier de conservation

Aucun tri et élimination n'ont été effectués.

Accroissements

Il n'y a pas d'accroissement prévu.

Mode de classement

Le classement suit les thèmes des travaux de Maurice Alliaume.
Les séries sont détaillées ainsi :
1. Livres de cours (1-5)
2. Notes manuscrites ou publiées pour ses cours ou ses travaux, classées par thème :
2.1. Probabilité et erreurs d’observation (6-25)
2.2. Optique (26-27)
2.3. Astronomie (28-39)
2.4. Nomographie (40-43)
2.5. Mécanique céleste (44-64)
2.6. Eclipses (65-73)
2.7. Mécanique céleste et astronomie mathématique (74-85)
2.8. Topographie (86-97)
3. Tirés-à-parts d’articles de Alliaume (98-103)
4. Comptes rendus par Alliaume (104-106)

Zone des conditions d'accès et d'utilisation

Conditions d’accès

Le fonds est librement consultable dans les conditions fixées par le règlement des visiteurs en vigueur aux Archives de l'Université.

Conditions de reproduction

La reproduction (photocopies ou saisies numériques) des archives est autorisée uniquement dans le cadre d’un usage privé ou scientifique avec l’accord de l’archiviste et dans le respect des règles et tarifs en vigueur aux Archives de l’Université. La reproduction est réalisée de manière « fragmentaire », en toute innocuité pour le document et dans le respect de la législation en matière de droit d’auteur. Une copie de ces prises de vue doit être déposée aux Archives.

Langue des documents

  • français

Écriture des documents

Notes sur la langue et l'écriture

Caractéristiques matérielle et contraintes techniques

Instruments de recherche

Inventaire avant révision (2010) : Le fonds a fait l'objet d'un exercice dans le cadre du cours d'Archivéconomie dans le courant de l'année académique 1985-1986 : Vagenhende E. & Mirguet F., Inventaire du fonds Maurice Alliaume, Louvain-la-Neuve, 1986.

Générer l'instrument de recherche

Zone des sources complémentaires

Existence et lieu de conservation des originaux

Existence et lieu de conservation des copies

Unités de description associées

Descriptions associées

Zone des notes

Identifiant(s) alternatif(s)

Points d'accès

Points d'accès - Lieux

Points d'accès - Noms

Points d'accès - Genre

Zone du contrôle de la description

Identifiant de la description

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Les descriptions archivistiques sont conformes à la seconde édition de la "Norme générale et internationale de description archivistique" (ISAD-G, 1999). Ces descriptions archivistiques ont été encodées en XML EAD et respectent également les normes de catalogage suivantes : RDA-FR, AFNOR NF Z 44-060, AFNOR NF Z 44-061 et AFNOR NF Z 44-081.

Statut

Final

Niveau de détail

Moyen

Dates de production, de révision, de suppression

Les descriptions archivistiques du fonds et des niveaux inférieurs ont été établies en 1986 par l'étudiante Emmanuelle Vagenhende et l’archiviste Françoise Mirguet. Elles ont été revues en 2010 par l'archiviste Françoise Mirguet. Finalement, elles ont été encodées en XML EAD par l'archiviste Caroline Derauw en novembre 2016.

Langue(s)

  • français

Écriture(s)

Sources

Note de l'archiviste

Françoise Mirguet

Zone des entrées