Fonds FI 265 - Archives de Paul van den Ven

Zone d'identification

Cote

BE A4006 FI 265

Titre

Archives de Paul van den Ven

Date(s)

  • 1918-1959 (Production)

Niveau de description

Fonds

Étendue matérielle et support

6 art. (0,115 m.l.)

Zone du contexte

Nom du producteur

(1879-1973)

Notice biographique

Paul van den Ven, né à Schaerbeek le 24 décembre 1879 et décédé à Neufvilles le 2 juillet 1973.
Membre de l’Institut historique belge de Rome (1904-1905), membre étranger de l’école d’Athènes (1905), attaché des Musée royaux d’Art et d’Histoire (1905-1918), membre adhérent de la Société des Bollandistes (1958), membre et président du Comité de direction du Muséon (1910), président du Comité de direction de Byzantion (1964), président de la Société belge d’Etudes byzantine (1952), associé de la Classe des Lettres de l’Académie royale de Belgique.
Directeur du Bureau de Propagande Belge aux Etats-Unis (1917-1918), attaché à la Délégation Belge à la Conférence de Paix (1919), Délégué spécial du Ministère des Finances près les plénipotentiaires Belges à la Conférence de Paix, Délégué de la Belgique à la section Financière du Conseil suprême économique (1919), membre de la Mission Economique Interalliée aux Etats Unis (1919), administrateur et fondateur du Comité National Belge de la Chambre de Commerce Internationale, fondateur et membre du Comité permanent du Congrès Colonial National Rapporteur du Budget Colonial National (1920), Gérant du Syndicat Colonial Belge des Mines, Gérant du Syndicat des Mines d’Or de Surinam, Gérant du Syndicat des Minier du Congo Septentrional, gérant du Syndicat Minier d’El Chivao au Vénézuela, gérant du Syndicat Minier de Bafwboli (Congo), Vice-président de la Société Industrielle et Minière Belgo-Colombienne, Vie-cprésident de la Campania Colombiana de alluviones, administrateur-délégué des Mines d’Or de Porcecito, administrateur de la Compagnie Minière de l’Oubanghi Oriental, administrateur de la Compagnie Indochinoise des Mines, administrateur de la Compagnie Belgo-Vénézuelienne, aministrateur-délégué de la Compagnie Générale des Mines, adminsitrateur de la Compagnie pour la Construction et le revêtement des Routes, Président du Crédit National de Belgique, Président du Crédit National de Belgique, Président-délégué de la Société Minière de Bafwaboli, administrateur-délégué de la Société Minière de Kindu .
Chevalier de l’Ordre de Léopold (1919), officier de l’Ordre de la Couronne (1920), Officier de la Légion d’Honneur (1919).
Paul van den Ven est proclamé docteur en Philosophie et Lettres à l’Université de Louvain en 1901. Sa thèse Saint-Jérôme et la Vie du moine Malchus le Captif lui vaut la première place au Concours universitaire et au Concours pour les Bourses de Voyages en 1903. En 1909, il est nommé maître de conférences à l’Université catholique de Louvain pour y enseigner la philologie byzantine et le grec post-classique.
Lorsque débute la Première Guerre mondiale, Paul van den Ven se réfugie en Angleterre. Il devient alors professeur à l’Université belge de Cambridge de 1914 à 1915 puis à l’Université de Glasgow en 1915. Il se rend alors aux Etats-Unis et devient professeur à l’Université de Princeton de 1915 à 1918 où en plus de la philologie byzantine, il enseigne l’histoire et l’archéologie byzantines. En 1917 et 1918, il exerce également les fonctions de directeur des Services Belges d’Informations à Washington, ce qui le met en rapport permanent avec la Commission House chargée par le Président Wilson de préparer les conditions du futur traité de Paix. Il assiste alors en 1918 et 1919 à la Conférence de la Paix, comme membre de la délégation belge et comme délégué spécial à Paris du Premier Ministre et ministre des Finances Léon Delacroix.
Après la guerre, il reprend ses cours à Louvain et est nommé professeur ordinaire en 1920 jusqu’en 1937, bien qu’il abandonne son enseignement en 1924, suite à la décision du Gouvernement grec d’arrêter de payer le subside alloué à la chaire occupée par Paul van den Ven. En 1948 il reçoit le titre de professeur honoraire. De 1920 à 1940 il débute une seconde carrière suite aux rapports suivis qu’il avait entretenus au cours de ses fonctions à Washington et à Paris, avec les milieux gouvernementaux, les milieux diplomatiques et les milieux financiers. Après la Seconde Guerre mondiale, il se remet à ses études byzantines. Ce qui explique le « trou » de près de vingt années dans sa bibliographie.

Histoire archivistique

Les archives de Paul van den Ven ont été versées aux Archives de l’UCL par le professeur Justin Mossay en 2010. Le versement contenait des archives appartenant à Justin Mossay (FI 263), mais aussi à Gérard Garitte (FI 049 et FI 083) et à Paul van den Ven, tous philologues byzantins. Les archives de Paul van den Ven ont donc probablement dû être confiées dans un premier temps à Gérard Garitte, qui a ensuite confié les siennes à Justin Mossay. Ces archives étaient conservées au domicile de Justin Mossay.

Modalités d'entrée

2010-07-09 : don aux Archives de l’Université catholique de Louvain.

Zone du contenu et de la structure

Portée et contenu

Les archives concernent son rôle de membre de la délégation belge et de délégué spécial à Paris du Premier Ministre et ministre des Finances Léon Delacroix lors de la Conférence de la Paix (1919) et de son ouvrage sur les Mémoires de Paul Hymans, de 1918 à 1959.

Évaluation, extraction, élimination et calendrier de conservation

Aucune élimination n'a du être effectuée sur ce fonds.

Accroissements

Le fonds inventorié est clos.

Mode de classement

Le schéma archivistique est basé sur la structure de « base pour l’organisation et l’archivage de leurs documents papier ou bureautique » réalisée par les Archives de l’UCL. Cette structure repose sur les rubriques du curriculum vitæ généralement utilisées par les professeurs de l’Université (activités, rayonnement, etc.). Celui-ci a été adapté afin d’appliquer le principe de Respect des fonds. Le plan adopté dans le présent inventaire est le suivant :

1. RAYONNEMENT EXTERNE
1-1 Publications
1-2 Membre de la délégation belge lors de la Conférence de Paix de 1919

Ces deux parties suivent les mêmes règles de classement : à l’intérieur des différentes rubriques, les archives sont d’abord classées du général au particulier, selon la norme ISADG, et ensuite de manière chronologique. Lorsqu’une unité archivistique couvre plusieurs années, elle est classée selon sa date extrême de début. Par contre, si deux ou plusieurs
articles ont la même date de début, c’est leur date extrême de fin qui détermine leur position. Toutefois, lorsque les articles ne renseignent pas de date et que cette dernière n’a pas pu être reconstituée, ils se retrouvent en fin de rubrique.

Zone des conditions d'accès et d'utilisation

Conditions d’accès

Le fonds est librement consultable dans les conditions fixées par le règlement des visiteurs en vigueur aux Archives de l'Université.

Conditions de reproduction

La reproduction (photocopies ou saisies numériques) des archives est autorisée uniquement dans le cadre d’un usage privé ou scientifique avec l’accord de l’archiviste et dans le respect des règles et tarifs en vigueur aux Archives de l’Université. La reproduction est réalisée de manière « fragmentaire », en toute innocuité pour le document et dans le respect de la législation en matière de droit d’auteur. Une copie de ces prises de vue doit être déposée aux Archives.

Langue des documents

  • anglais
  • français

Écriture des documents

Notes sur la langue et l'écriture

Les papiers présents dans ce fonds sont majoritairement rédigés en français et parfois en anglais, tantôt dactylographiés, tantôt manuscrits – il s’agit essentiellement de brouillons.

Caractéristiques matérielle et contraintes techniques

Instruments de recherche

Caroline Derauw, Inventaire des archives de Paul Van den Ven, Louvain-la-Neuve : Archives de l'UCL, 2015.

Générer l'instrument de recherche

Zone des sources complémentaires

Existence et lieu de conservation des originaux

Existence et lieu de conservation des copies

Unités de description associées

Deux fonds concernant deux autres philologues byzantins et conservés aux Archives de l'UCL :

  • BE A4006 FI 263 — Archives de Justin Mossay.
  • BE A4006 FI 049 — Archives de Gérard Garitte.

Descriptions associées

Zone des notes

Identifiant(s) alternatif(s)

Points d'accès

Points d'accès - Noms

Points d'accès - Genre

Zone du contrôle de la description

Identifiant de la description

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Les descriptions archivistiques sont conformes à la seconde édition de la "Norme générale et internationale de description archivistique" (ISAD-G, 1999). Ces descriptions archivistiques ont été encodées en XML EAD et respectent également les normes de catalogage suivantes : RDA-FR, AFNOR NF Z 44-060, AFNOR NF Z 44-061 et AFNOR NF Z 44-081.

Statut

Final

Niveau de détail

Moyen

Dates de production, de révision, de suppression

Les descriptions archivistiques du fonds et des niveaux inférieurs ont été établies en 2015 par l’archiviste Caroline Derauw. Elles ont été encodées en XML EAD par l'étudiante en archivistique Laure Thirion, en décembre 2016, sous la supervision de l'archiviste Caroline Derauw.

Langue(s)

  • français

Écriture(s)

Sources

Note de l'archiviste

Caroline Derauw

Zone des entrées