Fonds FE 049 - Archives d'Edmund Stengel

Zone d'identification

Cote

BE A4006 FE 049

Titre

Archives d'Edmund Stengel

Date(s)

  • 18..-19.. (Production)

Niveau de description

Fonds

Étendue matérielle et support

295 art. (6,05 m.l.)

Zone du contexte

Nom du producteur

(1845-1935)

Notice biographique

Edmund M. Stengel est né à Halle sur Saale en Saxe (D) le 5 avril 1845 ; il est décédé à Marbourg le 3 novembre 1935. C’est un romaniste allemand spécialiste de textes en ancien français. Il étudia à Bonn où il fut promu en 1868. En 1873 il entra à l’université de Marbourg comme professeur de philologie anglaise et romane et à partir de 1880, il se consacra exclusivement à la philologie romane. En 1896, il succèda à Eduard Koschwitz à l’université de Greiswald jusqu’à son éméritat en 1913.

Histoire archivistique

A la mort de Edmund Stengel en 1935, la bibliothèque de celui-ci fut transférée à la bibliothèque de l’Université de Louvain, à Louvain, peut-être grâce à l’intermédiaire de Alphonse Bayot. Celle-ci comprenait un grand nombre de livres relatifs à la philologie romane et à l’édition de textes de chansons de geste du Moyen Âge. De nombreux travaux personnels et de ses étudiants à Marbourg ou Greiswald et préparatoires à des éditions ont été retrouvés parmi sa biblio-thèque. Ils ont été rassemblés en une collection. Celle-ci a été partiellement et sommairement identifiée par Willy Van Hoecke avec la complicité de Albert d’Haenens au cours des années 1960, à la section Archives et Manuscrits de la bibliothèque centrale où il reçut la cote R1. Ce fonds, lors du partage des ar-chives à la fin des années 1970, échoit à la section française de l’université.
Le fonds est conservé aux Archives de l’Université à Louvain-la-Neuve depuis 1982, sous la cote FE 049. En 2014, il est reconditionné et l’inventaire est finalisé.

Modalités d'entrée

Zone du contenu et de la structure

Portée et contenu

L’essentiel du fonds consiste en copies de textes de chansons de geste médiévales en ancien français. Son intérêt consiste notamment en l’existence de transcriptions de manuscrits détruits ou endommagés lors de guerres, par exemple des mss conservés à la Bibliothèque de Turin.

Évaluation, extraction, élimination et calendrier de conservation

Accroissements

Mode de classement

Zone des conditions d'accès et d'utilisation

Conditions d’accès

Le fonds est librement consultable dans les conditions fixées par le règlement des visiteurs en vigueur aux Archives de l'Université.

Conditions de reproduction

La reproduction (photocopies ou saisies numériques) des archives est autorisée uniquement dans le cadre d’un usage privé ou scientifique avec l’accord de l’archiviste et dans le respect des règles et tarifs en vigueur aux Archives de l’Université. La reproduction est réalisée de manière « fragmentaire », en toute innocuité pour le document et dans le respect de la législation en matière de droit d’auteurs. Une copie de ces prises de vue doit être déposée aux Archives.

Langue des documents

  • allemand
  • ancien français
  • français
  • provençal ancien

Écriture des documents

Notes sur la langue et l'écriture

Les textes transcrits sont en ancien français ou provençal. Les documents de travail sont en allemand.

Caractéristiques matérielles et contraintes techniques

Instruments de recherche


  • Une liste sommaire et incomplète est réalisée par Willy Van Hoecke au cours des années 1960. Cette liste est complétée en 1988 avec l’aide de Jean-Charles Herbin, un chercheur français à la recherche de documents détruits par fait de guerre et transcrits par Stengel avant leur anéantissement. L’inventaire actuel est finalisé au cours des années suivantes.
  • Willy Van Hoecke, Jean-Charles Herbin, Françoise Mirguet, Inventaire du fonds Edmund Stengel, anciennement conservé à la Bibliothèque de l’Université catholique de Louvain, Louvain-la-Neuve, 2014.

Zone des sources complémentaires

Existence et lieu de conservation des originaux

Existence et lieu de conservation des copies

Unités de description associées

Descriptions associées

Note de publication

L'inventaire du Fonds Edmund Stengel est également publié dans "Uns clers ait dit que chanson en ferait. Mélanges de langue, d'histoire et de littérature offerts à Jean-Charles Herbin", Presses Universitaires de Valenciennes, 2 vol., 2019 ; ISBN 9782364240650.

Note de publication

Le site <http://www.arlima.net/presentation.html> des Archives de littérature du Moyen Âge (ARLIMA) mis gratuitement à la disposition des chercheurs est d’une grande utilité pour les identifications des textes médiévaux. Il fournit aussi une liste de sites internet relatifs aux langues et littératures médiévales, une liste de périodiques dédiés mis en ligne, une bibliographie.... Nous y avons largement recouru.

Zone des notes

Identifiant(s) alternatif(s)

Points d'accès

Points d'accès - Sujets

Points d'accès - Lieux

Points d'accès - Noms

Points d'accès - Genre

Zone du contrôle de la description

Identifiant de la description

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Les descriptions archivistiques sont conformes à la seconde édition de la "Norme générale et internationale de description archivistique" (ISAD-G, 1999). Ces descriptions archivistiques ont été encodées en XML EAD et respectent également les normes de catalogage suivantes : RDA-FR, AFNOR NF Z 44-060, AFNOR NF Z 44-061 et AFNOR NF Z 44-081.

Statut

Final

Niveau de détail

Moyen

Dates de production, de révision, de suppression

Un premier relevé des niveaux inférieurs a été établi en 1960 par Willy Van Hoecke. Un second en 1988 par Jean-Charles Chabin. Les descriptions archivistiques du fonds et des niveaux inférieurs ont été revues et complétées en 2014 par l'archiviste Françoise Mirguet. Elles ont été encodées en XML EAD en juillet 2019 sous la supervision de l'archiviste Cathy Schoukens.

Langue(s)

  • français

Écriture(s)

Sources

Note de l'archiviste

Françoise Mirguet

Zone des entrées

Personnes et organismes associés

Genres associés

Lieux associés