Lambin, Paul

Zone d'identification

Type d'entité

Personne

Forme autorisée du nom

Lambin, Paul

Forme(s) parallèle(s) du nom

Forme(s) du nom normalisée(s) selon d'autres conventions

Autre(s) forme(s) du nom

Numéro d'immatriculation des collectivités

Zone de description

Dates d'existence

1902-1963

Historique

Né à Bruxelles en 1902, Paul Lambin, est déjà attiré par la recherche pendant ses études de médecine; il fréquente le laboratoire de biologie du Chanoine Grégoire dès 1920, puis, à partir de 1922, il s'initie à l'hématologie sous la direction d' Albert Lemaire .
Promu docteur en médecine en 1925, il devient chercheur qualifié du FNRS et effectue de nombreux séjours dans des laboratoires étrangers.
Au décès d'Albert Lemaire en janvier 1933, il se voit confier l'enseignement de la pathologie interne et de la clinique médicale propédeutique assuré jusque là par Louis Maldague . Il est professeur en 1935.
En 1937, il fait état d'un important travail sur la classification hématologique des leucémies.
En 1948, à l'éméritat de Louis Maldague, titulaire de la chaire de clinique médicale, il assume la succession à cette chaire avec Joseph P. Hoet , tout en continuant son enseignement de la pathologie interne dont il confie l'endocrinologie et la nutrition à Jean Lederer .
Les diagnostics différentiels d'une rigueur cartésienne émaillent ses cliniques médicales.
En 1949, il fonde l'Ecole d'Assistantes médicales de Laboratoire, qui portera son nom (Institut Paul Lambin) au moment de son transfert sur le site de Woluwe-Saint-Lambert.
Pionnier dans l'enseignement des sciences du travail, dès 1938, il organise un cours de pathologie professionnelle et en 1951, il crée l'Institut Supérieur du Travail
Il est doyen de la Faculté en 1953 et 1954.
Au cours des années 1948 à 1963, prévoyant le mouvement de spécialisation de la médecine, il patronne 6 thèses d'agrégation de l'enseignement supérieur : celle de F. Lavenne (1951), de J. Sonnet (1956), de J. Prignot (1959), de J. Heremans (1960), de G. Sokal (1960) et R. Masure (1960).
Après son décès, le service clinique est repris par Franz Lavenne et l'enseignement de la pathologie interne est confié à Joseph Heremans, qui s'entoure de plusieurs collaborateurs.
Hématologue éminent, promoteur de la médecine du travail, décédé trop tôt, on dira de lui : "Il lit tout, il sait tout, il vérifie tout".

Lieux

Statut juridique

Fonctions et activités

Textes de référence

Organisation interne/Généalogie

Contexte général

Médecine Interne - Hématologie - Pathologie professionnelle

Zone des relations

Entité associée

Université catholique de Louvain (1834-)

Identifiant de l'entité associée

BE A4006 NA 000001

Type de la relation

hiérarchique

Dates de la relation

Description de la relation

Entité associée

Faculté de médecine (1834-2010)

Identifiant de l'entité associée

BE A4006 NA 000230

Type de la relation

hiérarchique

Type de relation

Faculté de médecine a comme membre Lambin, Paul

Dates de la relation

Description de la relation

Zone des points d'accès

Occupations

Zone du contrôle

Identifiant de la notice d'autorité

BE A4006 NA 000371

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Statut

Final

Niveau de détail

Moyen

Dates de production, de révision et de suppression

Langue(s)

Écriture(s)

Sources

BE A4006 FI 351 - Archives du site "Histoire de la Faculté de Médecine"

Notes relatives à la mise à jour de la notice

  • Presse-papier

  • Exporter

  • EAC