Robin, Jacques

Zone d'identification

Type d'entité

Personne

Forme autorisée du nom

Robin, Jacques

Forme(s) parallèle(s) du nom

Forme(s) du nom normalisée(s) selon d'autres conventions

Autre(s) forme(s) du nom

  • Dr. Robyn, Jacques

Numéro d'immatriculation des collectivités

Zone de description

Dates d'existence

1901-1944

Historique

Jacques Robin est né à Ixelles le 28 février 1901. Élève au Collège Saint-Michel à Bruxelles, il est obligé, vu la guerre de terminer ses humanités au Havre, où vit une importante colonie de réfugiés belges, regroupés autour du gouvernement national. Revenu en Belgique, il étudie le droit à Louvain et obtient le grade de docteur en 1923, avec distinction. Incorporé au 2e régiment de lanciers, il termine son service comme lieutenant. En 1930, il épouse Mademoiselle G. Halflants, ils auront huit enfants.
Libéré des obligations militaires, Jacques Robin se consacre à son métier d’avocat pendant une courte période. En effet, le ministre Paul Segers l’appelle rapidement à travailler à la FACC, dont il devient secrétaire après avoir été secrétaire de la Commission parlementaire scolaire de la fin de 1933 au début de 1935. Partageant la tâche avec Georges Richelle, Jacques Robin s’occupe plus spécialement de la Fédération de la partie wallonne du pays. Son travail consiste à préparer des dossiers, articles ou conférences, à correspondre avec les associations catholiques locales pour les tenir prêtes à assurer au mieux la propagande en faveur du programme catholique lors des campagnes électorales successives.
Avocat à la Cour d’Appel, Jacques Robin est élu conseiller communal de Bruxelles en octobre 1938. Il occupe encore le poste pendant la guerre et travaille principalement avec l’échevin Victor Waucquez. La FACC a été dissoute peu de temps après l’arrivée des Allemands et ne renaîtra plus, son secrétariat est liquidé vers septembre 1940.
Officier de réserve, Jacques Robin s’engage en 1944 dans l’Armée Secrète, sous les ordres du colonel Libbrecht. Capturé à la ferme de l’Hosté à Basse-Wavre le 19 août 1944, il est emmené en Allemagne le 2 septembre de la même année. Il décèdera au camp de concentration de Mauthausen le 18 octobre 1944 et sera anobli à titre posthume pour services rendus à la patrie.

Lieux

Naissance: Ixelles (Région de Bruxelles-Capitale, Belgique)
Décès: Mauthausen (Perg, Autriche)
Études:

  • Bruxelles (Région de Bruxelles-Capitale, Belgique)
  • Havre (Normandie, France)
  • Louvain (Brabant flamand, Belgique)

Statut juridique

Fonctions et activités


  • 1923: docteur en droit (grade: Distinction)
  • 1933-1935: Secrétaire de la Commission parlementaire scolaire
  • 1938-1940: Conseiller communal de Bruxelles
  • 1944: Officer de réserve dans l'armée secrète

Textes de référence

Organisation interne/Généalogie

En 1930, il épouse Mademoiselle G. Halflants.

Contexte général

Zone des relations

Entité associée

Fédération des Associations et Cercles catholiques (1883-1940)

Identifiant de l'entité associée

BE A4006 NA 001479

Type de la relation

hiérarchique

Type de relation

Dates de la relation

1935-1940

Description de la relation

En 1933, le ministre Paul Segers appelle Jacques Robin, pour travailler à la Fédération des Associations et Cercles catholiques. Il devient secrétaire après avoir été secrétaire de la Commission parlementaire scolaire de la fin de 1933 au début de 1935. Il s'occupe principalement de la partie wallonne du pays. Son travail consiste à préparer des dossiers, articles ou conférences, à corres-pondre avec les associations catholiques locales pour les tenir prêtes à assurer au mieux la propagande en faveur du programme catholique lors des cam-pagnes électorales successives.

Zone des points d'accès

Occupations

Zone du contrôle

Identifiant de la notice d'autorité

BE A4006 NA 000479

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

La notice d’autorité est conforme à la seconde édition de la "Norme internationale sur les notices d’autorité utilisées pour les Archives relatives aux collectivités, aux personnes ou aux familles" (ISAAR-CPF, 2011). La notice d’autorité a été encodée en XML EAC et respecte également les normes de catalogage suivantes : RDA- FR, AFNOR NF Z 44-060, AFNOR NF Z 44-061 et AFNOR NF Z 44- 081.

Statut

Final

Niveau de détail

Moyen

Dates de production, de révision et de suppression

La notice d'autorité a été rédigée par l'archiviste Françoise Mirguet en 1986 et encodée en XML EAC en 2021 par les étudiants en archivistique Max Ribeiro et Bob Rommelfanger, sous la supervision de l’archiviste Caroline Derauw.

Langue(s)

  • français

Écriture(s)

Sources

Notes relatives à la mise à jour de la notice

  • Presse-papier

  • Exporter

  • EAC