Fonds FE 032 - Archives d'Albert de Dorlodot

Zone d'identification

Cote

BE A4006 FE 032

Titre

Archives d'Albert de Dorlodot

Date(s)

  • 1919-1946 (Production)

Niveau de description

Fonds

Étendue matérielle et support

174 art. (3 m.l.)

Zone du contexte

Nom du producteur

(1899-1974)

Notice biographique

Albert de Dorlodot est né à Suarlée (Floreffe), au château familial, le 14 juillet 1899. Son père Joseph de Dorlodot et son épouse Marie-Louise Houtart eurent trois enfants, Albert est l’aîné, Charles est né en 1903 et Marie-Louise, en 1907. Albert de Dorlodot épouse en 1925 Marguerite d’Huart. Il meurt le 14 octobre 1974. Il commence ses études au Collège Notre-Dame de la Paix à Namur. Lorsque la guerre éclate en 1914, il est en troisième année d’humanités. Son père l’envoie en Angleterre pour continuer ses études et s’occuper d’un bureau de correspondance qu’il y a organisé pour les soldats. Après avoir bouclé ses humanités en deux ans, il décroche son brevet civil de pilote d’avion dans une école anglaise. Il signe ensuite son engagement dans l’armée. Quelques mois plus tard, il est appelé à l’Aviation militaire (RAF). Lorsqu’il est démobilisé, il commence des études d’ingénieur des Mines à l’Université catholique de Louvain. Mais très rapidement, il se rend compte que ses humanités, terminées trop hâtivement, ne lui ont pas fait acquérir les bases mathématiques nécessaires. Il doit abandonner l’université. Il se met à travailler chez lui et poursuit en autodidacte des études météorologiques, entreprises déjà avant la guerre et continuées à l’aviation. Ses relations, notamment avec le commandant Jaumotte directeur de l’institut royal météorologique de Belgique dont il fut l’élève comme pilote de guerre en 1914-1918, lui permettent d’entrer à Uccle en 1921. Il y reste jusqu’en 1946 et s’y occupe des questions d’aviation et de TSF.

Histoire archivistique

Modalités d'entrée

Zone du contenu et de la structure

Portée et contenu

Cette documentation concerne l’activité de météorologiste d’Albert de Dorlodot au sein de l’Institut royal météorologique, notamment en tant qu’expert participant à diverses commissions ou conférences touchant aux problèmes de navigation aérienne, de télégraphie sans fil et d’ondes radio.
Une première partie envisage son intérêt pour les problèmes de navigation aérienne. On y trouve des dossiers de correspondance avec diverses sociétés d’aéronautique ou de météorologie (1-6). D’autres concernent son action au sein de la Commission internationale de navigation aérienne-CINA, plus spécialement comme délégué expert belge à la sous-commission de météorologie (7-39). D’autres encore documentent sa présence au sein des Conférences aéronautiques interalliées puis internationales-CAI, ici encore comme expert belge membre de la sous-commission de météorologie (40-75) ; d’autres aussi témoignent de son activité au sein de l’Organisation météorologique internationale-omi, notamment par sa participation aux travaux de la CSWI-Commission for Synoptic Weather Information et ceux de la CIMAé-Commission internationale de météorologique aéronautique (76-86). Enfin des dossiers témoignent de quelques unes de ses missions au sein de l’Institut royal météorologique-IRM, par exemple l’organisation d’un service météorologique spécial durant les courses d’aérostats de la coupe Gordon-Bennet ou l’élaboration d’une carte aéronautique (87-94).
Une seconde partie du fonds témoigne de l’intérêt du météorologiste de l’irm pour les problèmes de la radio et de la téléphonie sans fil-TSF. Albert de Dorlodot est membre des instances de l’Union radio-club de Belgique-URCB et namurois-URCN de 1925 à 1937 (95-104). Il participe au congrès de l’Association catholique de la jeunesse belge-ACJB en 1927 (105). Ses convictions confessionnelles le conduisent à représenter le monde catholique à la Commission radio du Bloc catholique (106) ; à Radio catholique belge, un organisme émetteur catholique (107-108) ; à l’Institut national belge de radiodiffusion-inr, notamment comme membre catholique au Conseil de gestion (109-164). On trouve aussi dans ce fonds des documents sur l’Union internationale de radiodiffusion-Genève-UIR (165), et sur la création d’Unions pour la défense des intérêts des auditeurs-UBAR (166-167). Des photos de l’émetteur de Veltem par Willy Kessels (168) et des coupures de presse (169-173) complètent l'ensemble.

Évaluation, extraction, élimination et calendrier de conservation

Accroissements

Mode de classement

Zone des conditions d'accès et d'utilisation

Conditions d’accès

Conditions de reproduction

Langue des documents

  • anglais
  • français
  • néerlandais

Écriture des documents

Notes sur la langue et l'écriture

Caractéristiques matérielle et contraintes techniques

Instruments de recherche

Françoise Mirguet, Inventaire du fonds Albert de Dorlodot, 1899-1974, Louvain-la-Neuve, 1992, complété en 2007.

Zone des sources complémentaires

Existence et lieu de conservation des originaux

Existence et lieu de conservation des copies

Unités de description associées


  • Les Archives Georges Lemaître conservent également des papiers ayant appartenu à Albert de Dorlodot. Il s’agit sans doute des documents prêtés par la famille de Dorlodot à Odon Godart pour la rédaction de ses travaux.
  • Le fonds Giovanni Hoyois conservé aux Archives du monde catholique-arca donne des renseignements complémentaires sur la Commission radio du Bloc catholique de 1938 à 1940 (no 400) et le Conseil d’administration de Radio catholique (nos 945-954) auxquels Hoyois participe.

Descriptions associées

Zone des notes

Identifiant(s) alternatif(s)

Points d'accès

Points d'accès - Sujets

Points d'accès - Lieux

Points d'accès - Genre

Zone du contrôle de la description

Identifiant de la description

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Les descriptions archivistiques sont conformes à la seconde édition de la "Norme générale et internationale de description archivistique" (ISAD-G, 1999). Ces descriptions archivistiques ont été encodées en XML EAD et respectent également les normes de catalogage suivantes : RDA-FR, AFNOR NF Z 44-060, AFNOR NF Z 44-061 et AFNOR NF Z 44-081.

Statut

Final

Niveau de détail

Moyen

Dates de production, de révision, de suppression

Les descriptions archivistiques du fonds et des niveaux inférieurs ont été établies en 1992 et revues en 2007 par l'archiviste Françoise Mirguet. Elles ont été encodées en XML EAD par l'archiviste Caroline Derauw en décembre 2016.

Langue(s)

  • français

Écriture(s)

Sources

Note de l'archiviste

Françoise Mirguet

Zone des entrées