Fonds FI 334 - Archives d'André Oleffe

Zone d'identification

Cote

BE A4006 FI 334

Titre

Archives d'André Oleffe

Date(s)

  • 1943-1975 (Production)

Niveau de description

Fonds

Étendue matérielle et support

284 art. (3,75 m.l.)

Zone du contexte

Nom du producteur

(1914-1975)

Notice biographique

André Oleffe (10 mai 1914-18 août 1975) est un homme politique belge.
Après ses études d’ingénieur commercial à l’Ecole de Commerce Solvay à l’ULB, il entre au service de l’Etat au ministère des Finances en 1940. Dès 1944, il intègre la Commission Bancaire, institution de contrôle des marchés financiers. Il y fait carrière durant 30 ans. En 1962, il en est nommé Directeur Général et, en 1973, il en devient le Président. Il quitte la présidence de la Commission Bancaire en avril 1974 pour endosser la lourde responsabilité de Ministre des Affaires Economiques dans le gouvernement de Léo Tindemans. Il n’achève cependant pas son mandat, emporté par une maladie le 18 août 1975.
Grâce à sa connaissance des affaires financières et économiques, il se voit proposer, à côté de son poste à la Commission Bancaire, plusieurs fonctions au service de l’Etat. Ainsi, entre 1963 et 1974, il aide au règlement du contentieux belgo-congolais et suit attentivement les affaires congolaises. Il devient également Président du Comité de Concertation pour la Politique Sidérurgique entre 1967 et 1974. Il est également associé à la concertation dans le domaine de l’énergie.
André Oleffe est également engagé au sein du Mouvement Ouvrier Chrétien (MOC). André Oleffe s’engage également au sein de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne durant la guerre. C’est par ce biais qu’il devient président du MOC Brabant wallon à la sortie de la guerre et en 1950 il devient président du MOC. Il occupe ce poste jusqu’en 1973. Il est alors obligé de quitter cette charge en raison de son incompatibilité avec la présidence de la Commission Bancaire. Au cours de sa longue présidence, Oleffe doit traiter de nombreux dossiers politiques parmi lesquels le problème scolaire, une réforme fiscale et économique et l’épineuse question du fédéralisme et des rapports Flamands-Wallons.
Dans les années soixante, il s’intéresse aux problèmes rencontrés par les Wallons à l’UCL à Leuven. Il intègre ainsi Les Amis de l’UCL et apporte son conseil à l’Université. Il milite pour le déménagement dans la région d’Ottignies. Lorsque Louvain-la-Neuve et l’UCL francophone deviennent une réalité, il en devient le Président du Conseil d’Administration en 1970. Il occupe ce poste jusqu’en 1974 et le quitte pour devenir Ministre.
Son engagement auprès de l’UCL entre dans un engagement plus grand au service de sa région d’Ottignies. Il s’y investit également dans la Clinique Saint Pierre dont il permet l’expansion. En 1967, il devient membre associé de l’ASBL Santé et Repos qui gère la clinique. Il milite pour un agrandissement de celle-ci et finit par trouver les fonds nécessaires. Dès 1970, il fait partie de la nouvelle ASBL Clinique Saint Pierre et appartient au Conseil d’Administration.

Histoire archivistique

En 2007, Pierre Tilly, docteur en histoire, s’intéresse à André Oleffe. Il contacte la famille dans le but d’obtenir des informations afin d’écrire une biographie. Les archives d’André Oleffe, conservées dans un grenier chez son fils lui sont remises. Quatre ans plus tard, Pierre Tilly, en accord avec la famille, en fait don aux Archives de l'UCL.

Modalités d'entrée

2011-10-25 : don aux Archives de l'UCL

Zone du contenu et de la structure

Portée et contenu

Le fonds est principalement composé de documents datant de la fin de carrière d’André Oleffe. Il couvre principalement la période de 1960 à 1975.
La majeure partie des dossiers concernent son activité au sein du Mouvement Ouvrier Chrétien et de l’UCL. On retrouve également des documents concernant la Clinique Saint-Pierre et quelques papiers d’ordre personnel. Pour ce qui est de sa carrière à la Commission Bancaire puis au Ministère des Affaires Economiques, le fonds comprend quelques pièces mais très peu de dossiers d’affaires qu’il a eues à traiter. On ne conserve rien du rôle qu’il a joué dans les affaires congolaises et à peine quelques dossiers pour les affaires sidérurgiques et énergétiques.

Évaluation, extraction, élimination et calendrier de conservation

La série de rapports annuels — sans annotation — de différentes caisses de pensions a été éliminée, ceux-ci étant conservés par leur producteur respectif.
Les rapports du Conseil d’Administration de l’UCL — sans annotation également — ont également été éliminés, les Archives de l’UCL conservant déjà une collection plus complète.

Accroissements

Le fonds d’archives est fermé.

Mode de classement

Le plan de classement suivant a été adopté :

1. Correspondance générale
2. Archives personnelles
3. Archives relatives à la politique et la finance
3.1. Mouvement ouvrier Chrétien
3.2. Ministère des Affaires Économiques
3.3. Commission bancaire
3.4. Sidérurgie et affaires énergétiques
3.5. Institut catholique des hautes études commerciales
4. Archives relatives à l’Université catholique de Louvain et à son engagement envers la région d’Ottignies
4.1. Université catholique de Louvain
4.2. Associations diverses du Brabant wallon

A l’intérieur des différentes séries, les archives sont classées de manière chronologique. Lorsqu’une unité archivistique couvre plusieurs années, elle est classée selon sa date extrême de début. Par contre, si deux ou plusieurs articles ont la même date de début, c’est leur date extrême de fin qui détermine leur position. Toutefois, lorsque les articles ne renseignent pas de date et que cette dernière n’a pas pu être reconstituée, ils se retrouvent en fin de rubrique.

Zone des conditions d'accès et d'utilisation

Conditions d’accès

Le fonds est librement consultable dans les conditions fixées par le règlement des visiteurs en vigueur aux Archives de l'Université.

Conditions de reproduction

La reproduction (photocopies ou saisies numériques) des archives est autorisée uniquement dans le cadre d’un usage privé ou scientifique avec l’accord de l’archiviste et dans le respect des règles et tarifs en vigueur aux Archives de l’Université. La reproduction est réalisée de manière « fragmentaire », en toute innocuité pour le document et dans le respect de la législation en matière de droit d’auteur. Une copie de ces prises de vue doit être déposée aux Archives.

Langue des documents

  • français
  • néerlandais

Écriture des documents

Notes sur la langue et l'écriture

Les documents sont principalement en français mais quelques-uns sont également en néerlandais.

Caractéristiques matérielle et contraintes techniques

Instruments de recherche

Julien Lowagie et Caroline Derauw, Archives d'André Oleffe, Louvain-la-Neuve, 2016 (inventaire papier).

Instrument de recherche téléversé

Zone des sources complémentaires

Existence et lieu de conservation des originaux

Existence et lieu de conservation des copies

Unités de description associées

Archives de l’Université catholique de Louvain :


  • BE A4006 FI 266 : Archives du Comité de coordination Ottignies
  • BE A4006 FI 270 : Archives de Michel Woitrin
  • BE A4006 FI 276 : Archives du Cabinet de l’Administrateur général
  • BE A4006 FI 298 : Archives du Service des domaines (Jean-Marie Lechat)
  • BE A4006 FI 320 : Archives du Service de programmation

Archives concernant le Mouvement ouvrier chrétien :


  • Centre d’Animation et de Recherches en Histoire Ouvrière et Populaire (CARHOP) : Archives du Mouvement ouvrier chrétien et de ses organisations (groupe d’archives)

Descriptions associées

Zone des notes

Identifiant(s) alternatif(s)

Points d'accès

Points d'accès - Noms

Points d'accès - Genre

Zone du contrôle de la description

Identifiant de la description

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Les descriptions archivistiques sont conformes à la seconde édition de la "Norme générale et internationale de description archivistique" (ISAD-G, 1999). Ces descriptions archivistiques ont été encodées en XML EAD et respectent également les normes de catalogage suivantes : RDA-FR, AFNOR NF Z 44-060, AFNOR NF Z 44-061 et AFNOR NF Z 44-081.

Statut

Final

Niveau de détail

Moyen

Dates de production, de révision, de suppression

Les descriptions archivistiques du fonds et des niveaux inférieurs ont été établies en 2013 par par l'étudiant en archivistique Julien Lowagie. Elles ont été revues et encodées en XML EAD par l'archiviste Caroline Derauw en décembre 2016.

Langue(s)

  • français

Écriture(s)

Sources

Note de l'archiviste

Julien Lowagie & Caroline Derauw

Zone des entrées