Fonds FE 055 - Archives d'Antoine Pottier

Zone d'identification

Cote

BE A4006 FE 055

Titre

Archives d'Antoine Pottier

Date(s)

  • 1878-1923 (Production)

Niveau de description

Fonds

Étendue matérielle et support

44 art. (0,24 m.l.)

Zone du contexte

Nom du producteur

(1849-1923)

Notice biographique

Antoine Pottier est né à Spa le 22 février 1849. Il meurt à Rome le 24 novembre 1923. Après des humanités gréco-latines au Petit séminaire de Saint-Trond, il souhaite s’engager dans la vie sacerdotale et rejoint Rome où il suit, de 1868 à 1875, les cours de philosophie et de théologie de l’Université grégorienne. Il est ordonné prêtre en 1874, puis devient docteur en théologie l’année suivante. De retour à Liège, il se voit confier d’abord l’enseignement de la philosophie dans son collège d’origine (1875-1876), ensuite la charge de directeur au Collège Saint-Quirin à Huy (1876-1879), enfin la chaire de théologie morale au Grand séminaire de Liège de 1879 à 1902. Durant toutes ces années il s’intéresse à la question sociale, aux coopératives économiques et professionnelles, il crée une « Union démocratique chrétienne » (1893), s’attirant ainsi les méfiances des catholiques conservateurs. Leurs menées contre les idées démocrates trouvent un écho à Rome et amènent le pape Léon XIII à imposer à l’abbé Pottier un retrait de toute vie sociale et politique. Une grave maladie pulmonaire l’oblige à cesser son enseignement dès 1900 et à rejoindre Rome en 1902, où le climat lui est plus favorable. Il reçoit des fonctions d’enseignement de la science sociale au Collège léonin (1905-1915) et diverses charges dans le milieu ecclésiastique. Jusqu’à la fin de sa vie, il restera attentif à l’évolution des milieux catholiques et de la démocratie chrétienne en Belgique, en Italie et en Espagne mais, désormais, sans y participer. Son activité intellectuelle est intense ; il publie beaucoup, ouvrages, opuscules, articles dans des journaux et des revues ; il fait aussi de multiples conférences où il continue de défendre ses idées sociales.

Histoire archivistique

Les papiers Antoine Pottier ont été découverts en 1995 dans les caves dévolues à l'Institut supérieur de philosophie — suite à une demande de Jean-Louis Jadoulle dans le cadre de sa thèse doctorale, nous y avons retrouvé un ensemble de caisses numérotées lors du déménagement de Louvain à Louvain-la-Neuve par Monsieur Jacques Follon.
Ces papiers faisaient partie du fonds Auguste Pelzer*, arrivé à Louvain en 1958 à destination du Centre De Wulf-Mansion ; José Ruysschaert, l’exécuteur testamentaire d’Auguste Pelzer, les y avait fait parvenir de Rome, en conformité aux désirs de celui-ci. Ils étaient toujours enveloppés du papier journal d’origine et ne semblaient pas avoir été déballés depuis lors — les divers paquets contenant les papiers de l’abbé Pottier étaient identifiés par les lettres PO[ttier].
Nous n’avons cependant pas la certitude que l’entièreté des papiers Pottier ait été retrouvée. Deux éléments nous le font penser. La numérotation non continue des caisses retrouvées du Centre De Wulf-Mansion. L’absence de la correspondance Sentroul-Pelzer, alors que dans sa lettre à Étienne Van Cauwenbergh datée du 14 mars 1958, José Ruysschaert écrit : « Il doit y avoir dans un paquet Pottier, la correspondance Sentroul-Pelzer qui ne manque pas d’intérêt pour Louvain et Sao Paulo. Dans la hâte de l’emballage, nous avons négligé de la distinguer, mais vous la retrouverez sans difficulté ».

* Dans une lettre à Léon Pelzer, frère d’Auguste Pelzer, datée de janvier 1958, José Ruysschaert réfute une demande faite par la Bibliothèque communale de Liège : « Quant aux papiers de Mgr Pottier, qui touchent l’histoire de la démocratie chrétienne liègeoise et romaine, je vous avouerais qu’il me semble contrindiqué de les déposer dans une bibliothèque communale. Ces questions touchent à l’histoire de l’Église belge et de l’Église en général, pour que l’on puisse raisonnablement prendre ce risque. La personne qui est bibliothécaire pour le moment peut être une excellente personne ; qui sera son successeur ? Je vous dis en toute simplicité et en toute conscience mon avis. S’il s’agissait d’un fonds de brochures imprimées intéressant l’histoire de la démocratie liégeoise, je trouverais la solution toute normale, mais comme il doit s’agir de papiers manuscrits personnels de Mgr Pottier, nous devons être beaucoup plus prudents… » (FI 50 : Archives de la Bibliothèque Centrale, Papiers Étienne Van Cauwenbergh, liasse 20).

Modalités d'entrée

Zone du contenu et de la structure

Portée et contenu

Les archives contenues dans ce fonds touchent l’histoire de la démocratie chrétienne liégeoise et romaine, sous la forme de documentation, manuscrits d’articles et de correspondance.

Évaluation, extraction, élimination et calendrier de conservation

Accroissements

Mode de classement

En raison du peu de description des articles et de l'histoire mouvementée du fonds, les documents sont classés selon un ordre chronologique.

Zone des conditions d'accès et d'utilisation

Conditions d’accès

Le fonds est librement consultable dans les conditions fixées par le règlement des visiteurs en vigueur aux Archives de l’Université.

Conditions de reproduction

La reproduction (photocopies ou saisies numériques) des archives est autorisée uniquement dans le cadre d’un usage privé ou scientifique avec l’accord de l’archiviste et dans le respect des règles et tarifs en vigueur aux Archives de l’Université. La reproduction est réalisée de manière « fragmentaire », en toute innocuité pour le document et dans le respect de la législation en matière de droit d’auteurs. Une copie de ces prises de vue doit être déposée aux Archives.

Langue des documents

  • espagnol
  • français
  • italien

Écriture des documents

Notes sur la langue et l'écriture

Caractéristiques matérielle et contraintes techniques

Instruments de recherche

Françoise HIRAUX et Françoise MIRGUET, "L'institut supérieur de philosophie de Louvain (1889-1968). Inventaire des archives. Introduction historique", Louvain-la-Neuve, Academia-Bruylant, 2008, 520 p. (Coll. Publications des Archives de l'UCL, n°21).

Générer l'instrument de recherche

Zone des sources complémentaires

Existence et lieu de conservation des originaux

Existence et lieu de conservation des copies

Unités de description associées

Descriptions associées

Zone des notes

Identifiant(s) alternatif(s)

Points d'accès

Points d'accès - Sujets

Points d'accès - Lieux

Points d'accès - Noms

Points d'accès - Genre

Zone du contrôle de la description

Identifiant de la description

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Les descriptions archivistiques sont conformes à la seconde édition de la "Norme générale et internationale de description archivistique" (ISAD-G, 1999). Ces descriptions archivistiques ont été encodées en XML EAD et respectent également les normes de catalogage suivantes : RDA-FR, AFNOR NF Z 44-060, AFNOR NF Z 44-061 et AFNOR NF Z 44-081.

Statut

Final

Niveau de détail

Moyen

Dates de production, de révision, de suppression

Les descriptions archivistiques ont été rédigées en 1996 par l'archiviste Françoise Mirguet et encodées en XML EAD par l'étudiante en archivistique Charlotte Piret en janvier 2019, sous la supervision de l'archiviste Caroline Derauw.

Langue(s)

  • français

Écriture(s)

Sources

Note de l'archiviste

Françoise Mirguet

Zone des entrées

Personnes et organismes associés

Genres associés

Lieux associés