Fonds FG LEM - Archives de Georges Lemaître

Zone d'identification

Cote

BE A4006 FG LEM

Titre

Archives de Georges Lemaître

Date(s)

  • (1890) 1894-1966 (2012) (Production)

Niveau de description

Fonds

Étendue matérielle et support

1934 art. (9 m.l.)

Zone du contexte

Nom du producteur

(1894-1966)

Notice biographique

Georges Lemaître, astronome, cosmologiste et professeur à l'Université catholique de Louvain, né à Charleroi le 17 juillet 1894, décédé à Louvain le 20 juin 1966.
Après des humanités chez les jésuites, Georges Lemaître entre à dix-sept ans à l'école d'ingénieurs de l'Université catholique de Louvain. En 1914, il interrompt ses études et s'engage comme volontaire dans l'armée belge. Il est démobilisé en 1918. Il entreprend l'étude de la physique et des mathématiques et s'oriente vers l'état sacerdotal. Il obtient un doctorat en 1920 avec une thèse sur "L'approximation des fonctions de plusieurs variables réelles" sous la direction de Charles de la Vallée Poussin. En 1920, il entre au séminaire de Malines (Maison Saint-Rombaut, pour les vocations tardives) et est ordonné prêtre trois ans plus tard.
En 1923, il obtient la bourse de voyage du Gouvernement belge ainsi qu'un fellowship du Committee for Relief in Belgium de la Belgian American Educational Foundation. Il se rend à l'Université de Cambridge (Angleterre) auprès d'Arthur Stanley Eddington qui l'initie à l'astronomie stellaire moderne et aux méthodes numériques. Il passe l'année suivante au Harvard College Observatory de Cambridge (USA) chez Harlow Shapley et au MIT, où il s'inscrit au doctorat en sciences.
De retour en Belgique, il est nommé chargé de cours à l'Université catholique de Louvain en 1925. Il écrit un article qui paraît en 1927 dans les Annales de la Société scientifique de Bruxelles sous le titre "Un Univers homogène de masse constante et de rayon croissant rendant compte de la vitesse radiale des nébuleuses extragalactiques". Il y présente une toute nouvelle conception : l'expansion physique de l'Univers. Cette même année 1927, il présente au MIT sa thèse de doctorat sur "The gravitational field in a fluid sphere of uniform invariant density according to the theory of relativity". Il est alors reçu Doctor of Philosophy et nommé ensuite professeur ordinaire à l'Université catholique de Louvain.
En 1931, son ancien maître Eddington publie une traduction anglaise de l'article de 1927 assorti d'un long commentaire. Lemaître est alors invité à Londres afin de participer à une réunion de la British Association sur la relation entre l'univers physique et la vie de l'esprit. C'est là qu'il propose l'hypothèse du début singulier de l'univers en expansion et lance l'idée de "l'Atome primitif". Cette proposition provoque une réaction très vive parmi la communauté scientifique de l'époque.
Le 17 mars 1934, Georges Lemaître reçoit le Prix Francqui, la plus haute distinction scientifique belge. Ses parrains sont Albert Einstein et les académiciens Charles de la Vallée Poussin et A. de Hemptinne, tandis que les membres du jury international sont Arthur Eddington, Paul Langevin, Théophile de Donder et Marcel Dehalu. En 1936, il est élu membre de l'Académie pontificale des sciences. Il y prend une part active et en devient le président de mars 1960 à sa mort en 1966. En 1950, le Prix décennal des sciences appliquées du Gouvernement belge lui est décerné pour la période 1933-1942. Il est nommé également prélat en 1960.

Histoire archivistique

L'ensemble des archives du bureau de Georges Lemaître sont léguées par sa famille à son décès en 1966, à l'Institut d'astronomie et de géophysique de l'Université catholique de Louvain et à son responsable, le professeur Odon Godart. Ce legs subit le transfert de l'université vers le site de Louvain-la-Neuve et c'est seulement en 1977, à l'occasion de la nomination du professeur Michael Heller à la Chaire Georges Lemaître, qu'un premier tri des documents scientifiques est entamé avec la collaboration de Odon Godart. Lors de ce travail, des manuscrits inédits sont découverts.
Dans les années 1980, sous l'impulsion du professeur André Deprit, ancien étudiant et collaborateur de Georges Lemaître, un inventaire plus fouillé est mis en chantier. Les papiers personnels de Lemaître sont classés par ordre chronologique, alphabétique et thématique. Des documents non produits par Georges Lemaître, mais le concernant, sont également ajoutés. La gestion de cet ensemble archivistique et documentaire est alors confié à Liliane Moens.
En 1994, à l'occasion des nombreuses manifestations qui entourent le centenaire de la naissance de Georges Lemaître, les archives connaissent un regain d'intérêt. De nombreux dons d'archives et d'objets détenus par la famille s'échelonnent ensuite entre 1995 et 2017.
Depuis 2016, les archives sont co-gérées par deux institutions de conservation : les Archives Georges Lemaître et les Archives de l'Université catholique de Louvain. Les archives sont reconnues Trésor de la Fédération Wallonie-Bruxelles en 2018 et font l'objet la même année d'une large campagne de numérisation.

Modalités d'entrée

1966 : donation à l'Institut d'astronomie et de géophysique de l'Université catholique de Louvain et à son responsable.
2016 : co-gestion par les Archives Georges Lemaître et les Archives de l'Université catholique de Louvain.

Zone du contenu et de la structure

Portée et contenu

Les archives Lemaître sont constituées de documents scientifiques relatifs à la cosmologie, à la mécanique, à l'algèbre et au calcul numérique, de cours et de notes manuscrites diverses, de livres scientifiques, de documents religieux et philosophiques (cahiers de retraites...), d'objets sacerdotaux (ciboire, patène, cuillère). Il y est également rassemblé du mobilier de bureau, du matériel de calcul, dont le premier ordinateur de l'UCL, la Burrough E101 du laboratoire d'astronomie et de géodésie des années 50 et 60. Une collection de photos, de diapositives (cours d'astronomie, voyages), d'articles de presse, sans oublier des souvenirs divers (décorations et distinctions honorifiques...) complètent cette collection. Tout récemment, des documents détenus par Christiane et Pierre Lemaître, sont venus enrichir le fonds : document attribuant le Prix Francqui, cahiers et photos, petits albums et diapositives de voyages et du cours d'astronomie.

Évaluation, extraction, élimination et calendrier de conservation

Accroissements

Mode de classement

Zone des conditions d'accès et d'utilisation

Conditions d’accès

Les archives originales ne sont pas consultables. Toute demande de dérogation est soumise à l'autorisation de l'Archiviste et des Archives Georges Lemaître.

Conditions de reproduction

Toute demande de reproduction des archives originales est soumise à l'autorisation de l'Archiviste et des Archives Georges Lemaître.

Langue des documents

  • allemand
  • anglais
  • espagnol
  • français
  • latin
  • néerlandais

Écriture des documents

Notes sur la langue et l'écriture

Caractéristiques matérielle et contraintes techniques

Instruments de recherche

Générer l'instrument de recherche

Zone des sources complémentaires

Existence et lieu de conservation des originaux

Existence et lieu de conservation des copies

Les copies numériques sont consultables sur le portail "UCL Archives" (https://archives.uclouvain.be).

Unités de description associées

Descriptions associées

Note de publication

Dominique Lambert, docteur en sciences et en philosophie et Prix Lemaître 1999, poursuit très activement l'étude de documents inédits. Ce travail l'a conduit à publier une biographie soigneuse et une analyse fouillée des travaux de Lemaître dans trois ouvrages "Un atome d'univers" (2000), "L'itinéraire spirituel de Georges Lemaître" (2007) et "Charles Darwin et Georges Lemaître, une improbable, mais passionnante rencontre" (2008) avec Jacques Reisse.

Zone des notes

Identifiant(s) alternatif(s)

Points d'accès

Points d'accès - Lieux

Points d'accès - Noms

Points d'accès - Genre

Zone du contrôle de la description

Identifiant de la description

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Les descriptions archivistiques sont conformes à la seconde édition de la "Norme générale et internationale de description archivistique" (ISAD-G, 1999). Ces descriptions archivistiques ont été encodées en XML EAD et respectent également les normes de catalogage suivantes : RDA-FR, AFNOR NF Z 44-060, AFNOR NF Z 44-061 et AFNOR NF Z 44-081.

Statut

En cours

Niveau de détail

Complet

Dates de production, de révision, de suppression

Les descriptions archivistiques ont été rédigées d'octobre 2017 à mars 2018 par les archivistes Caroline Derauw et Véronique Fillieux.

Langue(s)

  • français

Écriture(s)

Sources

Note de l'archiviste

Caroline Derauw & Véronique Fillieux

Zone des entrées