Fonds FI 331 - Archives de Jacques Ryckmans

Zone d'identification

Cote

BE A4006 FI 331

Titre

Archives de Jacques Ryckmans

Date(s)

Niveau de description

Fonds

Étendue matérielle et support

Zone du contexte

Nom du producteur

(1924-2005)

Notice biographique

Jacques Ryckmans (22 octobre 1924, Louvain — 24 janvier 2005, Limelette), docteur en philologie et histoire orientales, spécialiste des études sud-arabes — en particulier l’épigraphie sud-arabe. Ces nombreuses recherches sur la langue sabéenne ont donné naissance au « Dictionnaire du sabéen », rédigé avec trois autres spécialistes de la question.
Il étudie à l’Université catholique de Louvain où il obtient une licencie en Philosophie et lettres (philologie classique) en 1947, une licence en Philologie et Histoire orientale en 1949 et un doctorat en Philologie et Histoire orientales en 1951. Il termine ses études à l’Université de Leyde de 1948 à 1950.
Après avoir été chercheur au Fonds National de Recherche scientifique de 1952 à 1958, il est nommé et chargé de cours extraordinaire à l’Université catholique de Louvain, puis chargé de cours ordinaire et enfin professeur ordinaire en 1962. Il enseigne la grammaire comparée des langues sémitiques, l’épigraphie sémitique, l’introduction à l’Islam, institutions de l’Islam, l’art islamique, l’histoire des écritures orientales et l’éthiopien. Il est également secrétaire académique de la Faculté de Philosophie et Lettres en 1963-1964, président du département d’études grecques, latines et orientales de 1983 à 1986 et directeur de la collection de Bibliothèques du Muséon de 1963 à 1968. Spécialiste des études sud-arabes, il devient président de l’Institut Orientaliste de 1968 à 1972 et de 1980 à 1983 et directeur des Publications de l’Institut Orientaliste de 1970 à 1972 et de 1987 à 1990. Il accède à l’éméritat et est nommé professeur invité en 1990.
De 1970 à 1985, il siège en tant que membre à la 18e commission scientifique pour la philologie au Fonds National de Recherche scientifique.
Jacques Ryckmans voyage beaucoup et participe à de nombreuses campagnes de prospection archéologique et épigraphique en Arabie saoudite (1951-1952), en Jordanie (1953) et au Yémen du nord (1980). Il donne également des conférences et des séminaires dans de nombreuses universités : aux États-Unis, en URSS, en Angleterre, en France, aux Pays-Bas, en Suisse, en Allemagne et à Aden.

Histoire archivistique

Suite au décès de son époux, Madame Ryckmans fait don aux Archives de l'Université, via le professeur Jacques Grand'Henry, des archives se trouvant au domicile familial. Cinq grandes caisses d'archives arrivent alors aux Archives de l'UCL le 11 janvier 2006.

Modalités d'entrée

2006-01-11 : don aux Archives de l'UCL.

Zone du contenu et de la structure

Portée et contenu

Correspondance, travaux, dossiers de préparation de cours.

Évaluation, extraction, élimination et calendrier de conservation

Accroissements

Mode de classement

Zone des conditions d'accès et d'utilisation

Conditions d’accès

Conditions de reproduction

Langue des documents

Écriture des documents

Notes sur la langue et l'écriture

Caractéristiques matérielle et contraintes techniques

Instruments de recherche

Zone des sources complémentaires

Existence et lieu de conservation des originaux

Existence et lieu de conservation des copies

Unités de description associées

Descriptions associées

Zone des notes

Identifiant(s) alternatif(s)

Points d'accès

Points d'accès - Lieux

Points d'accès - Noms

Points d'accès - Genre

Zone du contrôle de la description

Identifiant de la description

archives-de-jacques-ryckmans

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Les descriptions archivistiques sont conformes à la seconde édition de la "Norme générale et internationale de description archivistique" (ISAD-G, 1999). Ces descriptions archivistiques ont été encodées en XML EAD et respectent également les normes de catalogage suivantes : RDA-FR, AFNOR NF Z 44-060, AFNOR NF Z 44-061 et AFNOR NF Z 44-081.

Statut

En cours

Niveau de détail

Moyen

Dates de production, de révision, de suppression

La description archivistique du fonds a été établie et encodée en XML EAD en décembre 2016 par l'archiviste Caroline Derauw.

Langue(s)

  • français

Écriture(s)

Sources

Note de l'archiviste

Caroline Derauw

Zone des entrées