Fonds FI 043 - Archives de Jean Vieujean

Zone d'identification

Cote

BE A4006 FI 043

Titre

Archives de Jean Vieujean

Date(s)

  • 1921-1970 (Production)

Niveau de description

Fonds

Étendue matérielle et support

162 art. (1,38 m.l.)

Zone du contexte

Nom du producteur

(1897-1970)

Notice biographique

Jean Vieujean est né le 13 mars 1897 à Awans-Aywaille. Il décède en 1970 à Dalhem.
Il réalise ses études aux Petit Séminaire de Saint-Trond et au Grand Séminaire de Liège. Il est alors ordonné prêtre en 1921. Après cela, il entre à l’Université de Louvain, où il entame des études de théologie dont il est promu au doctorat en 1924. En 1923, malgré sa nomination au poste de sous-régent du Collège du Pape, il collabore au journal « L’Effort », organe étudiant d'action catholique.
De 1924 à 1927, il est d’abord professeur au collège Saint-Barthélemy de Liège. Ensuite, de 1927 à 1936, il enseigne la théologie fondamentale et l’histoire ecclésiastique au Grand Séminaire de cette même ville. Puis, à partir de cette année, il occupe la fonction d’aumônier de l’ACJB (Association Catholique de la Jeunesse Belge) pendant six années consécutives. De 1941 à 1943, il assure également ce poste à la JEC, à la JIC et à la JUC. Nommé depuis 1942 comme « maître de conférences » à l’Université de Louvain, il ne peut cumuler toutes ses fonctions et demande à être déchargé de l’aumônerie des mouvements de jeunesse. Entre 1950 et 1967, il dispense des cours de sciences religieuses à l’Institut Supérieur des Sciences Religieuses, dans les facultés de Médecines et de Philosophie et Lettres, en tant que professeur ordinaire. Il donne également un cours de déontologie à l’Institut de journalisme fondé à l’Université de Louvain, des cours de religion à l’École sociale de Louvain et à l’École d’infirmière Sainte-Élisabeth.
À côté de cette activité pédagogique intense, il anime des retraites, prêche, donne des conférences (INR) et écrit. Pendant dix ans, de 1936 à 1946, il dirige la collection « Vie et Spiritualité » chez Casterman et en 1947, il lance la série « Religion et Vie ». Il est également membre du comité de rédaction de « La Cité Chrétienne » et de « La Revue Nouvelle ».
Une fois sa carrière d’enseignant terminée, il se retire dans le home pour vieux prêtres à Dalhem (Visé), sans arrêter son activité : il dirige le home, en est aumônier, occupe la fonction d’aumônier général des Équipes sociales des malades (Auxilia) pour la Belgique francophone, mais aussi de l’Union des femmes écrivains catholiques.

Histoire archivistique

À la mort du chanoine Jean Vieujean, ses archives sont confiées à l'un de ses cousins, l'abbé Jules Vieujean. Celui-ci les dépose ensuite chez la nièce du chanoine décédé, Madame Reginster-Henkinbrand. En 1971, celle-ci cède ces archives à l'Université de Louvain (1). Elles sont encore conservées à l'ARCA.
Néanmoins, quatre caisses d'archives étaient en la possession de l'abbé Michel Reginster d'Aywaille, neveu du chanoine Jean Vieujean. Celles-ci sont récemment parvenues aux archives de l'Université catholique de Louvain par l'intermédiaire du professeur émérite Julien Ries, président du Centre Cerfaux-Lefort (2).

(1) Voir à cet effet l'inventaire des archives reçues en 1971 par F. Rosart, Fonds Jean VieuJean (1897-1970), Louvain-la-Neuve, ARCA, 1984.
(2) Voir la lettre du professeur émérite Ries aux archives de l'Université catholique de Louvain du 30 janvier 2002 (chemise 1).

Modalités d'entrée

1971 : donation de Madame Reginster-Henkinbrand à l'Université catholique de Louvain
[2002 ?] : donation par l'intermédiaire du professeur émérite Julien Ries à l'Université catholique de Louvain

Zone du contenu et de la structure

Portée et contenu

Les archives de Jean Vieujean couvrent ses activités tant scientifiques que religieuses et personnelles sur la période allant de 1921 à 1970. Elles sont constituées de documents généraux (documents biographiques, correspondances et carnets d'adresse). Nous retrouvons ensuite les documents relatifs à son activité scientifique (publications, cours, conférences et des communications). Il y est également rassemblé des documents concernant sa vie religieuse. Enfin, la dernière partie de ce fonds s'axe davantage sur son sacerdoce et sur sa vie privée. Elle est composée de documents plus personnels comme des notes de lecture ainsi que des souvenirs.

Évaluation, extraction, élimination et calendrier de conservation

Accroissements

Mode de classement

Nous commençons cet inventaire par les documents biographiques. Ensuite, par souci de clarté, nous avons choisi de présenter les deux plus grands groupes constituant le fonds, à savoir les articles, ouvrages et manuscrits ainsi que les cours qu'il a pu dispenser durant sa carrière. Les articles sont classés par ordre chronologique. Il ne nous a pas semblé pertinent de les trier en fonction du nom pseudonyme avec lequel il a signé l'ouvrage ou l'article. Pour connaître sa bibliographie complète nous vous renvoyons aux Publications académiques . En ce qui concerne les cours, nous les avons, autant que possible, rangé par thématique : sciences religieuses, éducation, spiritualité, sociologie et morale de la presse, liberté, histoire de l'Eglise.
La suite de l'inventaire s'axe davantage sur son sacerdoce et sur sa vie privée. Ainsi, nous avons regroupé les documents selon les catégories suivantes : confé-rences et communications, conférences IN5, JEC et ACJB, conseil presbytéral, retraites, sermons, résumés de lecture, pensées et souvenirs et documentation. Une catégorie « varia » contient des documents isolés.

Zone des conditions d'accès et d'utilisation

Conditions d’accès

Le fonds est librement consultable dans les conditions fixées par le règlement des visiteurs en vigueur aux Archives de l’Université.

Conditions de reproduction

La reproduction (photocopies ou saisies numériques) des archives est autorisée uniquement dans le cadre d’un usage privé ou scientifique avec l’accord de l’archiviste et dans le respect des règles et tarifs en vigueur aux Archives de l’Université. La reproduction est réalisée de manière « fragmentaire », en toute innocuité pour le document et dans le respect de la législation en matière de droit d’auteurs. Une copie de ces prises de vue doit être déposée aux Archives.

Langue des documents

  • français
  • latin

Écriture des documents

Notes sur la langue et l'écriture

Caractéristiques matérielle et contraintes techniques

L'état de conservation des documents est satisfaisant. Toutefois, le nombre de feuilles volantes peut compliquer la consultation du fonds.

Instruments de recherche

Générer l'instrument de recherche

Zone des sources complémentaires

Existence et lieu de conservation des originaux

Existence et lieu de conservation des copies

Unités de description associées

Papiers du chanoine Jean Vieujean concernant l'Association catholique de la jeunesse belge (ACJB) sont conservés aux Archives du monde catholique (ARCA) à l'Université catholique de Louvain.

Descriptions associées

Zone des notes

Identifiant(s) alternatif(s)

Points d'accès

Points d'accès - Lieux

Points d'accès - Noms

Points d'accès - Genre

Zone du contrôle de la description

Identifiant de la description

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Les descriptions archivistiques sont conformes à la seconde édition de la "Norme générale et internationale de description archivistique" (ISAD-G, 1999). Ces descriptions archivistiques ont été encodées en XML EAD et respectent également les normes de catalogage suivantes : RDA-FR, AFNOR NF Z 44-060, AFNOR NF Z 44-061 et AFNOR NF Z 44-081.

Statut

Final

Niveau de détail

Moyen

Dates de production, de révision, de suppression

Les descriptions archivistiques ont été rédigées en novembre 2006 par l’archiviste Françoise Mirguet et ont été encodées en XML EAD en décembre 2018 par les étudiants en archivistique Charles-Yvan Elissèche, Johan Lebas et Léa Lentzen sous la supervision de l’archiviste Caroline Derauw.

Langue(s)

  • français

Écriture(s)

Sources

Note de l'archiviste

Françoise Mirguet

Zone des entrées