Fonds FI 020 - Archives de Léopold Le Clercq

Zone d'identification

Cote

BE A4006 FI 020

Titre

Archives de Léopold Le Clercq

Date(s)

  • 1899-1946 (Production)

Niveau de description

Fonds

Étendue matérielle et support

75 art. (0,11 m.l.)

Zone du contexte

Nom du producteur

(1878-1960)

Notice biographique

Léopold Le Clercq est né à Bruxelles, le 11 avril 1878. Il meurt à Louvain, à l’hospice des frères alexiens, le 8 décembre 1960.
Il est ordonné prêtre à Malines le 24 mars 1902, il est professeur à l’Institut Saint-Louis de Bruxelles depuis le 16 septembre 1905, aumônier adjoint de l’Institut pour sourds-muets des frères de la Charité à Woluwe-Saint-Lambert, le 5 mai 1906 et aumônier près du même établissement le 20 août 1907, chanoine honoraire de la métropole le 4 mars 1919.
Depuis le 20 novembre 1911, il assure au Grand séminaire de Malines la fonction d’économe, poste qu’il occupe durant vingt ans sous la présidence de Mgr Le-graive puis de Mgr Tessens. Il y veille à l’entretien des bâtiments, malgré des ressources limitées. Il se voit confier également une mission de bibliothécaire. Il consacre son attention à faire l’inventaire des ouvrages anciens de la bibliothèque et il se préoccupe d’en écrire en partie l’histoire. Remarqué par les autorités de l’Université pour son travail d’expertise dans les collections et ses articles consa-crés à l’histoire du livre, il est engagé par Mgr Étienne Van Cauwenbergh qui l’accueille, le 2 janvier 1931, à Louvain, comme bibliothécaire adjoint. Il y demeure jusqu’à son éméritat.
À son arrivée, il reçoit comme tâche de classer les autographes et de dresser le catalogue des manuscrits acquis, par dons ou achats, par la Bibliothèque universitaire après l’incendie d’août 1914 . Malheureusement en mai 1940, son travail pa-tient de classement et d’identification est anéanti dans l’incendie de la nouvelle bibliothèque. Il reprend sa plume et se remet à l’ouvrage dans l’élaboration d’un nouveau catalogue des manuscerits (1940-1954).
Économe, bibliothécaire consciencieux, Léopold Le Clercq est également un bibliophile et un historien dans quelques domaines bien circonscrits : il étudie le passé de la ville de Malines et du séminaire y établi, la spiritualité sacerdotale telle qu’elle se développe dans nos régions ainsi que la typographie telle qu’elle s’implante chez nous, surtout à Anvers et à Malines.

Histoire archivistique

Les archives furent léguées à la bibliothèque universitaire après la mort de son producteur (1960). La correspondance, provenant du Tabularium de Louvain, était conservée dans la caisse 544 du déménagement de la bibliothèque centrale vers Louvain-la-Neuve. L'inventaire portait, avant révision en 2010, la cote FP XXII.

Modalités d'entrée

Donation.

Zone du contenu et de la structure

Portée et contenu

Contient essentiellement la correspondance privée ainsi que la correspondance professionnelle de Léopold Le Clecq en tant que bibliothécaire adjoint de la Bibliothèque de l'Université Catholique de Louvain et en tant qu'économe du Grand séminaire de Malines.

Évaluation, extraction, élimination et calendrier de conservation

Accroissements

Mode de classement

Zone des conditions d'accès et d'utilisation

Conditions d’accès

Le fonds est librement consultable dans les conditions fixées par le règlement des visiteurs en vigueur aux Archives de l'Université.

Conditions de reproduction

La reproduction (photocopies ou saisies numériques) des archives est autorisée uniquement dans le cadre d’un usage privé ou scientifique avec l’accord de l’archiviste et dans le respect des règles et tarifs en vigueur aux Archives de l’Université. La reproduction est réalisée de manière « fragmentaire », en toute innocuité pour le document et dans le respect de la législation en matière de droit d’auteurs. Une copie de ces prises de vue doit être déposée aux Archives.

Langue des documents

Écriture des documents

Notes sur la langue et l'écriture

Caractéristiques matérielle et contraintes techniques

Instruments de recherche

Générer l'instrument de recherche

Zone des sources complémentaires

Existence et lieu de conservation des originaux

Existence et lieu de conservation des copies

Unités de description associées

Descriptions associées

Zone des notes

Identifiant(s) alternatif(s)

Points d'accès

Points d'accès - Lieux

Points d'accès - Noms

Points d'accès - Genre

Zone du contrôle de la description

Identifiant de la description

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Les descriptions archivistiques sont conformes à la seconde édition de la "Norme générale et internationale de description archivistique" (ISAD-G, 1999). Ces descriptions archivistiques ont été encodées en XML EAD et respectent également les normes de catalogage suivantes : RDA-FR, AFNOR NF Z 44-060, AFNOR NF Z 44-061 et AFNOR NF Z 44-081.

Statut

Final

Niveau de détail

Moyen

Dates de production, de révision, de suppression

Les descriptions archivistiques du fonds et des niveaux inférieurs ont été établies en 1987 par l'archiviste Françoise Mirguet et Carine Rousseau, membre de l’École des mémoires culturelles. Elles ont fait l'objet d'une révision en 2010. Celles-ci ont été encodées en XML EAD par les étudiants en archivistique Didier Putman et Louis Rigotti en décembre 2018, sous la supervision de l'archiviste Caroline Derauw.

Langue(s)

  • français

Écriture(s)

Sources

Note de l'archiviste

Françoise Mirguet

Zone des entrées