Fonds FI 026 - Archives de Stanislas Haumont

Zone d'identification

Cote

BE A4006 FI 026

Titre

Archives de Stanislas Haumont

Date(s)

  • 1969-1996 (Production)

Niveau de description

Fonds

Étendue matérielle et support

13 articles (0,26 ml)

Zone du contexte

Nom du producteur

(1931-2003)

Notice biographique

Professeur (médecine : histologie).
Né à Gand en 1931, Stanislas Haumont est diplômé docteur en médecine de l'UCL en 1956 et diplômé de l'Institut de médecine tropicale d'Anvers en 1957.
De 1956 à 1958, il est assistant au Laboratoire d'anatomie pathologique à l'Université de Gand.
Il rejoint ensuite Jacques Vincent à l'Université Lovanium. Ses recherches l'y mènent à la défense d'une thèse d'agrégation de l'enseignement supérieur en 1963.
Nommé chargé de cours, il enseigne à Lovanium de 1963 à 1968, puis est rappelé à l'Université de Louvain pour remplacer Ernest Van Campenhout décédé inopinément. Jusqu'à son éméritat en 1996, Stanislas Haumont assure l'enseignement de l'histologie (générale et spéciale) , en y associant, dès 1972, Jean-François Denef qui lui succède.
Il est également professeur au département des sciences du Centre Universitaire de Luxembourg.
Innovateur dans les méthodes d'enseignement aux coupes sur lames de verre et aux microscopes pour les travaux pratiques d'histologie, il substitue des jeux de diapositives avec commentaires enregistrés sur cassettes audio. Cet outil pédagogique est diffusé dans de nombreuses universités du monde entier (notamment via un programme subsidié par l’OMS) et sert de base pour les développements recourant aux nouvelles technologies (Internet, Cdrom).
Outre sa fonction de professeur à l'UCL, Stanislas Haumont a été intensément engagé dans la coopération avec les pays en voie de développement, plus particulièrement au Bénin (Cotonou) et à Bukavu en République démocratique du Congo, même au-delà de son éméritat. Il a été expert, puis chargé de mission après de la Conférence des doyens des facultés de médecine d'expression française.
Membre de plusieurs sociétés scientifiques et titulaire de nombreuses distinctions (dont Docteur honoris Causa de l'Université Cordoba en Argentine

Histoire archivistique

Les archives du fonds Stanislas Haumont ont été versées aux Archives de l’UCL via (à l’initiative) et avec les versements des archives du « Fonds Jean-François Denef » effectués par Jean-François Denef, le 19 juillet 2010 et le 6 janvier 2011. Les archives étaient en effet conservées dans le bureau de Jea-François Denef qui a succédé à S. Haumont en Histologie. Les archivistes responsables du versement étaient Françoise Hiraux et Cathy Schoukens.

Modalités d'entrée

Zone du contenu et de la structure

Portée et contenu

L'intérêt du fonds réside principalement dans son implication pour l'implémentation et le développement des supports audiovisuels dans l'enseignement de l'histologie not., ainsi que son engagement dans les relations avec certains pays (dont le Bénin).

Évaluation, extraction, élimination et calendrier de conservation

Accroissements

Il n'y a probablement plus d'accroissement.

Mode de classement

Thématique, puis chronologique.

Zone des conditions d'accès et d'utilisation

Conditions d’accès

Les documents donnés au Service des archives de l’UCL, pour y être traités selon les normes archivistiques (classement, élimination, conditionnement, conservation) sont par défaut librement consultables, utilisables, peuvent être photocopiés, photographiés, numérisés.

Conditions de reproduction

cf conditions d'accès

Langue des documents

  • français

Écriture des documents

Notes sur la langue et l'écriture

Caractéristiques matérielle et contraintes techniques

Instruments de recherche

Zone des sources complémentaires

Existence et lieu de conservation des originaux

Existence et lieu de conservation des copies

Unités de description associées

Descriptions associées

Zone des notes

Identifiant(s) alternatif(s)

Points d'accès

Points d'accès - Noms

Points d'accès - Genre

Zone du contrôle de la description

Identifiant de la description

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Les descriptions archivistiques sont conformes à la seconde édition de la "Norme générale et internationale de description archivistique" (ISAD-G, 1999). Ces descriptions archivistiques ont été encodées en XML EAD et respectent également les normes de catalogage suivantes : RDA-FR, AFNOR NF Z 44-060, AFNOR NF Z 44-061 et AFNOR NF Z 44-081.

Statut

Final

Niveau de détail

Élémentaire

Dates de production, de révision, de suppression

Les descriptions archivistiques du fonds et des niveaux inférieurs ont été établies et encodées en XML EAD en février 2017 par l’archiviste Cathy Schoukens.

Langue(s)

  • français

Écriture(s)

Sources

Note de l'archiviste

Cathy Schoukens

Zone des entrées