Ladrière, Ghislain

Zone d'identification

Type d'entité

Personne

Forme autorisée du nom

Ladrière, Ghislain

Forme(s) parallèle(s) du nom

Forme(s) du nom normalisée(s) selon d'autres conventions

Autre(s) forme(s) du nom

Numéro d'immatriculation des collectivités

Zone de description

Dates d'existence

1932-

Historique

Ghislain Ladrière nait en 1932 à Nivelles. Après des humanités gréco-latines au Collège Sainte-Gertrude de Nivelles dont il sort diplômé en 1952, il entame des études d’architecture à l’Université catholique de Louvain. Au bout de six années d’études et après un mémoire portant sur le pavillon français à l’exposition universelle de Bruxelles, il reçoit son diplôme. En 1978, il est de nouveau licencié de l’Université catholique de Louvain en urbanisme et aménagement du territoire avec pour sujet de mémoire : « Analyse de cohérence des plans et études d’urbanisme ».

Au point de vue professionnel, son premier contact avec le monde de la restauration se déroule en 1956 lorsqu’il commence à restaurer le moulin Saint-Pierre à Nivelles. Cette restauration s’achève en 1970. À partir de ce moment-là, il va restaurer de nombreux bâtiments classés dont le musée communal de Nivelles, l’Église Saint-François à Bornival, l’ancien presbytère de Bierghes, l’église Saint-Clément à Boitsfort et l’église Saint-Nicolas à La Hulpe.
En 1978, lorsque son père, Maurice Ladrière, tombe malade, il doit reprendre au pied levé les travaux de rénovation de la collégiale Sainte-Gertrude de Nivelles. Ces travaux se déroulent en quatre grandes phases : restauration de l’avant-corps, rétablissement des vitraux, rétablissement du carillon et rétablissement de l’orgue. À la fin de ceux-ci et jusqu’à sa retraite, il s’occupe de divers travaux de rénovation des bâtiments communaux de la ville de Nivelles : CPAS, hôpital, résidences…
Tout au long de sa carrière, il est membre puis président du Conseil de l’Ordre des architectes du Brabant d’expression française. Dans le même temps, il est également membre du Conseil national des architectes.
La restauration de la collégiale reste son « chef-d’œuvre » et il n’hésite pas à rédiger de multiples articles en rapport avec celle-ci : citons notamment celui de 1984 dans « Le Folklore brabançon » ou encore celui de 1988 pour la revue des Archives d’architecture moderne.

Au point de vue plus personnel, il effectue des voyages d’exploration en Iran (en 1968, 1970 et 1972) où il rend visite à son ami et archéologue, Louis Vanden Berghe. Celui-ci, professeur à l’Université de Gand, fait des fouilles dans le Lorestan, une des trente et une province iranienne.

Lieux

Statut juridique

Fonctions et activités

Textes de référence

Organisation interne/Généalogie

Contexte général

Zone des relations

Entité associée

Ladrière, Maurice (1893-1980)

Identifiant de l'entité associée

BE A4006 NA 001278

Type de la relation

famille

Type de relation

Ladrière, Maurice est le parent de Ladrière, Ghislain

Dates de la relation

Description de la relation

Entité associée

Ladrière, Jean (1921-2007)

Identifiant de l'entité associée

BE A4006 NA 001204

Type de la relation

famille

Type de relation

Ladrière, Jean est le frère/la soeur de Ladrière, Ghislain

Dates de la relation

Description de la relation

Zone des points d'accès

Occupations

Zone du contrôle

Identifiant de la notice d'autorité

BE A4006 NA 001269

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Statut

Niveau de détail

Dates de production, de révision et de suppression

Juin 2019.

Langue(s)

Écriture(s)

Sources

Curriculum vitae et entretien avec Ghislain Ladrière en mai 2019.

Notes relatives à la mise à jour de la notice

Notice rédigée par Henry de Bisilliat Donnet, Charles-Yvan Elissèche, Thibault Lambinon, Johan Lebas et Romane Warte.
  • Presse-papier

  • Exporter

  • EAC