Fonds FD CEHEC-A14 - Papiers de Charles Roger

Zone d'identification

Cote

BE A4006 FD CEHEC-A14

Titre

Papiers de Charles Roger

Date(s)

Niveau de description

Fonds

Étendue matérielle et support

Zone du contexte

Nom du producteur

(1905-2008)

Notice biographique

Charles Roger (Houdeng-Aimeries 10 décembre 1905 – Waterloo 27 novembre 2008), est un économiste, professeur d’université, membre de cabinets ministériels, haut fonctionnaire et pionnier de la reconnaissance de la Chine par la Belgique.
Après avoir reçu une première formation au Collège Saint-Joseph de La Louvière, Charles Roger réalise un doctorat en droit, à Saint-Louis et à Louvain (1922-1927). S’intéressant déjà aux problèmes économiques contemporains lors de ses études de droit, il décide de suivre une licence en sciences économiques et sociales (1928-1930), à l’Institut de Sciences économiques (UCL, deviendra plus tard l’IRES), nouvellement créée. Il bénéficie ensuite d’une bourse de la Commission for Relief in Belgium (aujourd’hui Belgian American Educational Foundation) pour se perfectionner deux ans à Harvard, où il réalise un Master of Arts en économie (1930-1932).
De retour en Belgique, Charles Roger effectue une pige à la Gazette du Centre, avant de voir sa carrière prendre une double dimension. Dès 1933, d’une part, il devient professeur d’économie, d’abord à l’École des Hautes Études de Gand (1933-1934), puis à l’Institut Supérieur de Commerce de l’État à Anvers (1934-1968) et enfin au Centre Universitaire de Mons (1971-1975). En parallèle à ses activités professorales, Charles Roger consacre beaucoup de son temps au service de l’intérêt public. Dans un premier temps comme membre de cabinets (1934-1940, 1944-1945, 1947-1949) puis comme fonctionnaire (1949-1970).
Charles Roger est ainsi membre d’un cabinet ministériel de 1934 à 1940. D’abord comme secrétaire de Cabinet du ministre des Finances Gustave Sap (1934), puis comme attaché(1). Après un bref retour dans le cabinet Pierlot (1944), son poste de chef de cabinet du ministre des Affaires Economiques Jean Duvieusart (1947-1949) est le point culminant de son activité au sein des cabinets ministériels. Si Roger n’est plus membre d’aucun cabinet par la suite, il n’en délaisse pas pour autant la chose publique, devenant Secrétaire général du Conseil central de l’économie de 1949 à 1970, lorsqu’il atteint la limite d’âge.
À côté de ses occupations professionnelles, Charles Roger multiplie les engagements dans la société de son temps, que ce soit en participant au mouvement général de préparation de l’après-guerre durant la Deuxième Guerre mondiale ou en réfléchissant au Benelux, à l’avenir des pays dits « sous-développés » ou aux relations entre Europe de l’est et Europe de l’ouest. Parallèlement, il faut aussi noter son investissement majeur dans le développement des relations (économiques) entre la Belgique et la Chine. Il occupera ainsi le poste de Président de la Commission économique de l’Association Belgique-Chine (1957-1983), de la Commission économique Belgique Chine (1983-1988), et Président d’honneur du Conseil économique et Commercial Belgique-Chine, nouvelle appellation de la Commission économique (dès 1988). Citons aussi sa charge de vice-président du Centre culturel Belgique Chine (1983-1993). Cet engagement lui permet d’effectuer dix voyages en Chine, entre 1957 et 1984.

(1) À savoir : Van Zeeland, Janson, Spaak et Pierlot.

Histoire archivistique

Modalités d'entrée

Le fonds a été acquis par l’Université catholique de Louvain par l’intermédiaire du Centre d'étude d'histoire de l'Europe contemporaine (CEHEC).

Zone du contenu et de la structure

Portée et contenu

Évaluation, extraction, élimination et calendrier de conservation

Accroissements

Mode de classement

Zone des conditions d'accès et d'utilisation

Conditions d’accès

Le fonds est librement consultable dans les conditions fixées par le règlement des visiteurs en vigueur aux Archives de l'Université : https://uclouvain.be/fr/decouvrir/archives/conditions-de-consultation.html . Afin de préparer au mieux la consultation des documents, il est toujours préférable de contacter les Archives de l’UCLouvain : archives @uclouvain.be .

Conditions de reproduction

La reproduction (photocopies ou saisies numériques) des archives est autorisée uniquement dans le cadre d’un usage privé ou scientifique avec l’accord de l’archiviste et dans le respect des règles et tarifs en vigueur aux Archives de l’Université. La reproduction est réalisée de manière « fragmentaire », en toute innocuité pour le document et dans le respect de la législation en matière de droit d’auteurs. Une copie de ces prises de vue doit être déposée aux Archives.

Langue des documents

Écriture des documents

Notes sur la langue et l'écriture

Caractéristiques matérielles et contraintes techniques

Instruments de recherche

L’inventaire de ce fonds est téléchargeable sur la présente page (colonne de droite, sous « Instrument de recherche », ou ci-dessous, champ « Instrument de recherche téléversé »).

Instrument de recherche téléversé

Zone des sources complémentaires

Existence et lieu de conservation des originaux

Existence et lieu de conservation des copies

Unités de description associées

Descriptions associées

Zone des notes

Identifiant(s) alternatif(s)

Points d'accès

Points d'accès - Lieux

Points d'accès - Noms

Points d'accès - Genre

Zone du contrôle de la description

Identifiant de la description

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Statut

Niveau de détail

Dates de production, de révision, de suppression

Langue(s)

Écriture(s)

Sources

Zone des entrées

Personnes et organismes associés

Genres associés

Lieux associés